Accueil » Sawm (le jeûne de ramadan) » Aïd al-Fitr la deuxième fête de l’islam

Aïd al-Fitr la deuxième fête de l’islam

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Aïd al-Fitr la deuxième fête de l’islam

L’islam compte officiellement deux grandes fêtes religieuses. La première est l’Aïd al-Adha (عيد الأضحى, « la fête du sacrifice ») qu’on appelle aussi l’Aïd al-Kabir (العيد الكبير, « la grande fête »). Elle est célébrée le 10e jour du 12e mois du calendrier de l’islam (dhu-l-hijja). C’est à cette occasion que les musulmans immolent – le plus souvent – un mouton en commémoration du sacrifice du prophète Abraham (إبراهيم, ʾIbrāhīm).

Aïd al-Fitr la deuxième fête de l’islam

La deuxième fête est l’Aïd al-Fitr (عيد الفطر, littéralement « la fête de la rupture du jeûne »). Elle est aussi connue sous le nom de l’Aïd as-Sarir (العيد الصغير, « la petite fête »). Elle a lieu le 1er jour du mois de Šawwāl (شوال‏) qui est le 10e mois du calendrier musulman.

Rappelons que le jeûne du mois de Ramadan (9e mois du calendrier hégirien) constitue l’un des 5 piliers de l’islam. L’Aïd al-Fitr célèbre donc la fin de ce jeûne.

Les dates des fêtes religieuses musulmanes obéissent à un calendrier lunaire de 12 mois comportant chacun 29 ou 30 jours. Le début et la fin de chaque mois sont déterminés grâce à l’observation (ou non) de la nouvelle lune durant « la nuit du doute » (ليلة الشك, laylatʾaš-šak).

Dans le cas de l’Aïd al-Fitr, cette observation se déroule le 29 Ramadan pour savoir si le jour qui suit est le 30 Ramadan ou le 1er Šawwāl. Par ailleurs, il n’est pas surprenant de constater un écart d’un ou de deux jours entre tel ou tel pays, car l’apparition (on non) de la nouvelle lune dépend du point d’observation.

Chaque année, la date de l’Aïd al-Fitr avance d’environ 11 jours. Cela s’explique par la décalage entre l’année solaire qui compte environ 365 jours et l’année lunaire qui compte environ 354 jours. Pour plus de détails, lire l’article Le calendrier musulman .

Durant la matinée du jour de l’Aïd al-Fitr, les musulmans accomplissent collectivement « la prière de l’Aïd » (صلاة العيد, ṣalāt ʾal-ʿīd). Elle consiste en deux cycles (ركعتين, rakʿatayn) suivis d’un sermon (خطبة, kẖutba).

Les fidèles sont aussi appelés à verser aux nécessiteux une aumône : zakat al-fitr (زكاة الفطر, littéralement « purification de la rupture du jeûne »). D’une part, elle purifie le jeûne du fidèle et d’autre part, elle permet aux plus défavorisés de fêter l’Aïd dans la dignité. Ceux qui ont les moyens doivent s’acquitter de cette aumône les derniers jours du mois de Ramadan ou le jour même de la fête (la date limite étant le début de la prière de l’Aïd).

Pour donner un ordre de grandeur, le montant de zakat al-fitr est fixé en 2016 en France à 5 (cinq) euros. Pour plus de détails, consulter l’article Zakat al-fitr, une aumône particulière.

A l’occasion de « la petite fête », les musulmans se parent généralement de beaux habits et rendent visite à leurs proches. Selon les pays et les régions, divers gâteaux et pâtisseries sont confectionnés et cela à la grande joie des enfants et des adultes. Ajoutons que le jeûne le jour d’Aïd n’est pas autorisé car c’est un moment festif célébré par l’ensemble de la communauté.

Pour cette année, l’Aïd al-Fitr est prévu aux alentours du 6 juillet 2016 (suivre ici ).

 

Aïd al-Fitr la deuxième fête de l’islam
5 (100%) 1 vote
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

laissez un commentaire

commentaire

À propos veritedroiture